Vers la labellisation EcoQuartier du Sansonnet

OLI_7314_-_Olivier_Toussaint_-06-04-17

Le 6 avril 2017 s’est tenue la conférence de presse sur la démarche de labellisation EcoQuartier de la ZAC du Quartier du Sansonnet en compagnie de Richard Lioger, PDG de la SAREMM, Béatrice Agamennone, adjointe au Maire de Metz Espaces verts et Bernard Bensaid, PDG de l’AMAPA. Les clefs de 10 nouveaux jardins familiaux ont également été remises aux habitants lors de cet événement.

Le label national « EcoQuartier » a été créé par le Ministère du logement et de l’Habitat durable pour distinguer les projets urbains exemplaires dans la prise en compte des principes de développement durable. La labellisation de la ZAC du Quartier du Sansonnet permettra ainsi de reconnaître le caractère durable de l’opération, et s’inscrira dans la continuité des engagements environnementaux de Metz. La Ville de Metz souhaite en effet offrir un nouveau cadre de vie plus respectueux de l’environnement, et ce à travers plusieurs actions telles que l’adoption de l’Agenda 21 le 27 octobre 2011 ou encore la mise en place du plan climat.

La conception-même du quartier est durable et participative : tandis que la concertation a été menée avec les habitants et le comité de quartier dans un objectif de co-construction du projet, l’opération a bénéficié d’une approche environnementale de l’urbanisme (AEU®) développée par l’ADEME. Le Sansonnet permet néanmoins avant toute chose de reconnecter le tissu urbain existant, jusqu’alors marqué par la présence d’une vaste friche urbaine. La création d’une liaison Est-Ouest complète le maillage existant, tandis que l’apport de près de 1000 nouveaux habitants va dynamiser le tissu commercial, associatif et scolaire local.

La ZAC du Quartier du Sansonnet vise par ailleurs une sobriété énergétique et une gestion durable des eaux pluviales. L’habitat est alimenté par le chauffage urbain dont l’énergie renouvelable représente une part de plus 60% et l’infiltration des eaux pluviales s’effectue à la parcelle. Le cheminement de l’eau se fait par un système de noues l’amenant jusqu’au parc urbain, inondable. Ce parc, d’une surface de 3,2 ha, s’accompagne de 60 jardins familiaux et de jardins partagés. Tout est également mis en œuvre pour offrir un cadre apaisé aux habitants : le maillage viaire réduit les emprises réservées à l’automobile, au profit des piétons et cyclistes. Deux lignes de transports en commun relient le quartier au centre-ville de Metz avec une fréquence de dix minutes, offrant d’autres possibilités de déplacement vers le reste de l’agglomération.

Enfin, l’opération promeut une mixité sociale et générationnelle ainsi qu’une diversité du bâti. Au-delà de cette dernière (deux tiers de petits collectifs et un tiers de maisons de ville), toutes les formes d’occupation sont disponibles : accession, accession destinée aux primo-accédants, logements locatifs et logements aidés. La présence d’un EHPAD de 94 lits et d’une résidence senior complète cette recherche de mixité.
Pour tout cela, afin de reconnaître le caractère durable de la ZAC du Quartier du Sansonnet, la démarche de labellisation EcoQuartier a donc été entreprise : après signature de la charte par les élus, une triple expertise sera réalisée par des professionnels avec visites sur site. Le label « EcoQuartier Phase 2 » devrait alors être attribué à l’opération. Les phases 3 et 4 seront atteintes après livraison du quartier, lorsque celui-ci aura été pleinement approprié par ses habitants et usagers.

Avec l’obtention de ce label, le Sansonnet deviendra le premier EcoQuartier de l’aire urbaine Metz-Thionville.

OLI_7338_-_Olivier_Toussaint_-06-04-17