Installation de Carlos Cruz-Diez sur le parvis des Droits de l’Homme

La SAREMM est mécène d’une œuvre de Carlos Cruz Diez, pionnier de l’art optique et cinétique et grand penseur de la couleur, sur plus de 500 m² sur le parvis des Droits de l’Homme. L’objectif ici est d’investir les espaces urbains notamment publics, les faire vivre, les animer et créer du lien avec les grands équipements présents sur l’opération et pus particulièrement le Centre Pompidou Metz. Cette œuvre permet ainsi de mettre en scène le parvis des Droits de l’Homme en offrant une perspective vers plusieurs bâtiments emblématiques du quartier comme le centre de congrès , la Halle  et bien entendu le Centre Pompidou Metz. Ce travail fait écho à l’exposition en cours au Centre Pompidou Metz  « L’aventure de la couleur ».

« L’une des conditions de l’art est l’étonnement. Dès que vous sortez de chez vous et dépassez la porte cochère, vous devenez un robot. Vous traversez la rue sans y penser sans être attentif à la beauté du dessin du pavé, de l’espace qui vous entoure, de la couleur de l’atmosphère. C’est à l’artiste de provoquer l’étonnement, de proposer des objets insolites, des situations inédites, de déplacer les codes. On déclenche des bouleversements, une remise en cause, une prise de conscience. Rien n’est stable et tout peut être modifié. Contrairement à la peinture qui arrête le temps, ma technique produit un événement instable. C’est toute la réflexion sur l’éphémère, sur l’ambigu, sur l’instabilité, sur la continuité de la vie.» Carlos Cruz-Diez.

vue centre congres