saremm-plan-amenagement-mercy2

L’opération d’aménagement du site de Mercy fait suite à la requalification d’un ancien site militaire

Situé sur un promontoire, le pôle de Mercy offre une vue imprenable sur le grand paysage messin et en particulier vers l’ouest. Le site est encadré par des lisières boisées, créant un environnement calme et verdoyant propice à une bonne intégration du projet dans son environnement.
Le château, situé sur le point culminant du site, constitue en outre un atout patrimonial indéniable, ajoutant au charme des lieux et dominant l’ensemble du site. Le passé agricole est également très présent et marque fortement le paysage, en particulier par l’ordonnancement des sillons du parcellaire agricole.

saremm-mercy-mettisUne desserte optimale

Le site est desservi par le METTIS, via 2 arrêts au cœur du Pole Santé Innovation de Mercy. L’aménagement de l’avenue hospitalière, accueillant le tracé du METTIS, et située sur la ligne de crête du site, suit la logique de mise en scène du château.
Les modes alternatifs à la voiture (transports en commun et déplacements doux) sont ici privilégiés et se définissent dans les sentes et allées aménagées permettant de relier aisément les quartiers environnants.

Une identité forte

Le site de Mercy a pour objectif de développer une nouvelle identité, propre à l’opération, en s’appuyant sur le projet hospitalier, afin de promouvoir un marketing urbain auprès des investisseurs et des promoteurs. Ainsi, les aménagements publics, la typologie des activités à implanter et la configuration des bâtiments feront l’objet d’un traitement de qualité.

Une intégration paysagère et environnementale de qualitésaremm-hopital-mercy

Le château de Mercy, implanté sur la partie sommitale, constitue un événement dans le paysage actuel. À cet égard, l’intégration paysagère du futur hôpital est assurée par son insertion dans la pente naturelle du terrain. D’autre part, le projet est intégré dans son environnement proche en s’appuyant sur la trame paysagère existante matérialisée par les lisières boisées.

Parti d’aménagement

Le parti d’aménagement propose un dessin résolument paysager. La topographie particulière du site et les courbes de niveaux orientent le tracé des voies structurant le projet. Le château, situé en ligne de crête, et l’environnement paysager de qualité du site (parcellaire agricole et lisières boisées) restent toutefois le support de la composition urbaine du projet global.
Ainsi l’aménagement global s’adapte à l’environnement du site, en s’appuyant sur ses qualités paysagères et en particulier son identité agricole. Le parcellaire, la topographie et les lignes parallèles soulignant le territoire sont retranscrites dans l’aménagement par la mise en place d’une trame paysagère unique, qui se déploie transversalement sur l’ensemble des lots en suivant les lignes directrices de la topographie.
Les lisières boisées forment le cadre de l’aménagement, sur lesquelles se greffent l’ensemble des espaces de respiration de la ZAC (esplanade du château, bassins de rétention paysagers…). Elles constituent des structures paysagères majeures permettant l’intégration globale du projet. De la même manière que sur un territoire agricole, cette trame est interrompue par d’autres typologies paysagères ou architecturales, comme les lisières ou massifs boisés, ou encore par les constructions.

L’aménagement du site permet de réaliser un programme d’équipement comprenant notamment :

  • Une voie d’accès à la zone, raccordée à l’échangeur de la RD 955
  • Une voie structurante interne à la zone et des voies de desserte
  • Une voie de Transport en Commun en Site Propre (le METTIS), reliant le site de Mercy
    au centre de l’agglomération messine
  • Un accès de secours au pôle hospitalier par l’est du secteur d’aménagement

Les principes d’aménagement des espaces publics

La trame des espaces publics comprend :

  • La trame viaire comprenant l’avenue hospitalière (artère structurante mettant en valeur le coeur du site)
  • L’esplanade du Château de Mercy comme espace emblématique au coeur du Pole Santé Innovation de Mercy
  • Les sentes piétonnes raccordant les grands espaces paysagers
  • Les espaces paysagers, comme espaces de respiration et permettant la gestion alternative des eaux pluviales et à la gestion des franges boisées

L’ensemble de ces espaces est végétalisé selon deux logiques :
L’esplanade du Château de Mercy, espace paysager majeur, a vocation à polariser le coeur du site et mettre en scène le château. L’aménagement de l’avenue hospitalière, accueillant le tracé du METTIS, et située sur la ligne de crête du site, suit cette logique de mise en scène du château. Les autres espaces verts suivent une logique plus fonctionnelle (accueil des bassins de rétention ou accompagnement des voiries) tout en valorisant le cadre d’usage du site.

saremm-mercy-parvis-chateauLe château, élément majeur

Le château, situé en ligne de crête, et l’environnement paysager de qualité du site (parcellaire agricole et lisières boisées) restent le support de la composition urbaine du projet global.
Les lisières boisées forment le cadre de l’aménagement, sur lesquelles se greffent l’ensemble des espaces de respiration du site (esplanade du château, bassins de rétention paysagers…) et créent un effet de clairière conférant au site une intériorité, une ambiance confidentielle et préservée.

Parc, parvis et esplanade, lieux de rencontres

L’esplanade du château, située au coeur du site, fait l’objet d’une création artistique menée par Bertrand Segers et est reliée par des liaisons piétonnes aux autres espaces de respiration du site. Le parvis sera quant à lui aménagé à cette fin par 4 petits salons à l’usage varié et au mobilier adapté pour des instants ludiques, contemplatifs ou dédiés à la lecture.

Un bâti pour une mise en valeur du grand paysage

Le bâti est quant à lui, implanté selon une logique est-ouest permettant des transparences vers la vue et le grand paysage messin. Les bâtiments adopteront des formes simples s’insérant dans la trame paysagère. L’alignement sur rue sera recherché au maximum, afin de créer un effet de rue sur les espaces publics de la ZAC. Pour conserver l’orientation générale est-ouest du bâti, cet alignement pourra être obtenu par la création d’un socle en bordure de la limite parcellaire Les constructions devront s’implanter de manière à s’adapter au mieux au terrain naturel, afin de minimiser les remblais / déblais. Les talus aménagés seront végétalisés.

Les actualités de la ZAC

Pose de la première pierre des Ambulances Hunault

Le 30 septembre 2016, en présence de Jean-Luc BOHL, président de Metz Métropole et de Dominique GROS, président de Metz Métropole Développement, Dominique HUNAULT a posé la 1ère pierre de son nouvel établissement sur le Pole Santé Innovation de MERCY. Le bâ...

> Lire la suite

Livraison en vue pour le Village de Mercy

Le complexe de commerces et de services du Pole Santé Innovation de Mercy est en cours d'achèvement et les premières livraisons ont désormais commencé. Le Groupe 1000 Lorraine a ainsi déjà remis les clés à l’hôtel B and B d'une capacité de 73 lits qui ouvrira...

> Lire la suite
Voir toutes les actualités

Zoom sur

Le château de Mercy a été construit par la veuve de Maurice Coëtlosquet vers 1905, conformément aux volontés de son défunt mari. C’est un architecte alsacien issu de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts qui conçoit les travaux. La construction est en pierres de Savonières du Barrois, de style typiquement français, se voulant l’expression des sentiments francophiles de son propriétaire et une marque de patriotisme important lors de l’annexion allemande. Bien entendu, un jardin à la française complétera cet oeuvre.

Vous êtes intéressé par le projet ?

Contactez-nous pour plus d’informations

Accéder au formulaire de contact