Le projet urbain

Une démarche environnementale

L’aménagement urbain du quartier du Sansonnet s’inscrit dans une démarche globale d’Approche Environnementale de l’Urbanisme (AEU®), encadrée par l’ADEME.

Cette démarche d’accompagnement s’est traduite dans l’écriture du projet du quartier du Sansonnet, par l’intégration des déplacements et de l’ambiance paysagère. Les cibles environnementales définies par l’AEU® font également l’objet de prescriptions imposées aux promoteurs : orientation du bâti, performance énergétique des bâtiments, isolation acoustique des logements…
Une des illustrations de cette démarche est aussi le raccordement du quartier du Sansonnet au réseau de chaleur urbain et favorise ainsi les énergies renouvelables.

Une histoire maraîchère

saremm-plan-amenagement-sansonnetLe site du Sansonnet se caractérise par un parcellaire maraîcher en lanière, orienté est-ouest. Les parcelles maraîchères sont découpées par des murs de clôture en pierre de Jaumont, matériau typiquement messin, sont des éléments d’identité du site.Ils seront en grande partie maintenus dans leurs tracés et devront apparaître au niveau des soubassements ou des socles des constructions.

Conscients de la difficulté de conserver des vieux murs en situation et au droit des fondations, il sera demandé de garder les pierres des murs qui ne pourront être conservés et autant que possible, de les réutiliser dans la construction d’éléments en limite du domaine public. Les bâtiments qui s’implanteront à proximité des murs devront adopter une écriture contemporaine (volume, couleur, matériaux) faisant ressortir la qualité des murs.

Ainsi l’habitant retrouvera sur sa parcelle ou sur son parcours un élément d’histoire du site.
Le principe de « quartier jardin » s’appuie sur une retranscription du maraîchage et de l’histoire « jardinière » du site dans son urbanisation nouvelle. Le vocabulaire paysager des jardins est décliné dans les espaces publics et les espaces privatifs que ce soit à travers les typologies d’espaces proposées (vergers, jardins familiaux…) que par les végétaux et plantations utilisées (arbres fruitiers, traitement « rural » de l’espace public, développement des haies champêtres…).

saremm-sansonnet-maisonnettes

Une trame d’espaces partagés

La conception du quartier du Sansonnet repose sur le partage des espaces urbains. La notion de partage est inscrite dans le site (jardins familiaux, économie de l’échange…). Le projet interprète cet état en développant un ensemble d’espaces partagés :

  • Il est crée un ensemble de « jardins partagés » intégrés aux îlots. Alors que les jardins familiaux s’insèrent dans l’aménagement d’un parc urbain, des jardins potagers ouverts à tous (ou moyennant la gestion par une association) intègrent et animent la vie du quartier. Ces jardins tenant lieu d’espaces publics révèlent, au sein des secteurs urbanisés l’histoire maraîchère du site.
  • Des cours communes sont instituées dans les îlots : elles ont vocation à accueillir les stationnements de plusieurs bâtiments. Ces parkings collectifs sont partagés essentiellement entre plusieurs maisons individuelles.

Priorité au calme

Un réseau spécifique dédié à la circulation des modes doux est créé en parallèle des voies structurantes. Par leur mode de traitement (absence de trottoir, gabarit de voie restreint, chaussée réduite), la place du piéton est valorisée aux dépens de la circulation des véhicules moteurs. L’espace de la voiture est contraint et minimisé sur ces secteurs.
L’ensemble du quartier est irrigué par un ensemble de chemins et d’allées dédiés aux piétons. Les pistes cyclables accompagnent les voies principales.
La circulation des bus restera sur les voies actuelles : route de Lorry et rue de la Folie.
 
saremm-sansonnet-quartier-perspective

 
saremm-projet-urbain-parc-sansonnet

Des vues remarquables

Le site de Sansonnet offre des vues remarquables sur deux éléments marquant du paysage messin :

  • Le Mont Saint-Quentin, au Sud-Ouest du site, élément paysager majeur du paysage de l’agglomération de Metz.
  • L’église du Très Saint-Sacrement, bâtiment repère avec son clocher à l’échelle du quartier de Devant-les-Ponts.

Le parc permet de garantir un paysage dégagé au Sud du site offrant des vues vers ces deux éléments clefs du paysage. En outre, le positionnement des voiries et cheminements piétons principaux est calé de manière à ce que l’église du Très Saint-Sacrement soit facilement identifiable.
De même, la répartition des programmes de construction sur le site est prévue pour que le maximum de logements bénéficie de vues majeures sur l’église et le mont Saint-Quentin. Les pourtours du parc, vaste espace paysager dégagé, sont à cet effet encadrés par des bâtiments collectifs.
Globalement, il est recherché une mise en contact du grand paysage avec le paysage de proximité (jardins, cheminements…), dans un jeu de vues faisant s’entremêler les premiers et deuxième plans.

Les actualités de la ZAC

Salon IMMOTISSIMO METZ Edition 2017

Pour sa 6ème édition, Le Salon Régional de l’Immobilier, IMMOTISSIMO METZ, offre au Grand Public sur plus de 3000 m² une grande diversité d'exposants et des conseils d’experts pour investir, acheter, louer, financer son bien immobilier. L'entrée est gratuite...

> Lire la suite

Vers la labellisation EcoQuartier du Sansonnet

Le 6 avril 2017 s’est tenue la conférence de presse sur la démarche de labellisation EcoQuartier de la ZAC du Quartier du Sansonnet en compagnie de Richard Lioger, PDG de la SAREMM, Béatrice Agamennone, adjointe au Maire de Metz Espaces verts et Bernard Be...

> Lire la suite
Voir toutes les actualités

saremm-statuette-bronzeZoom sur

Suite à un diagnostic archéologique réalisé en 2010 en amont de l’aménagement du quartier du Sansonnet, une chronologie de l’occupation humaine a pu être précisée : Néolithique moyen, soit 4500 à 4300 ans avant notre ère, jusqu’à l’Antiquité. L’occupation principale est cependant datée de l’âge du Bronze final (1300 à 800 avant notre ère). Plusieurs vestiges ont d’ailleurs été mis au jour. Parmi eux, un atelier de bronzier et une petite statuette féminine appelée désormais “la dame du Sansonnet”.

Vous êtes intéressé par le projet ?

Contactez-nous pour plus d’informations

Accéder au formulaire de contact